Page 121 - Livret SUAP Sdis 61 (avec numeration)AVRIL
P. 121

PRO1.67-ATTEINTES CIRCONSTANCIELLES

            Gelures


              Fiche Procédure


                  Version 2.1.1
                  Equipe Pédagogique Départementale SAP - SDIS50 et SDIS61
                  Sources : Recommandations relatives aux premiers secours (AC 06 G 01)
                        Recommandations relatives aux premiers secours (PR 06 G 01)
                        BSP 200.2 (Chapitre 12.1)
                        BMPM (Fiche IV-E8)


            Définition                                            Striction  des  extrémités  par  les  vêtements  ou  les
                                                                 équipements
            Les  gelures  sont  des  lésions  de  la
            peau  et  des  tissus  sous-  jacents                 Immobilité et immobilisation
            provoquées  par  un  refroidissement
            local intense suite à une exposition                Risques & Conséquences
            prolongée au froid. Elles siègent en
            général au niveau des extrémités du                 En fonction du niveau de température d’exposition, de la durée
            corps les plus exposées et les plus éloignées du cœur (pieds,   de  l’exposition,  de  l’étendue  et  de  la  profondeur  de  la  zone
            mains)  et  aussi  au  niveau  du  visage  (nez,  oreilles,  joues,   atteinte,  on  peut  distinguer  selon  la  réversibilité  des  lésions
            lèvres).                                            plusieurs  stades  de  gravité  allant  de  lésions  ischémiques
                                                                réversibles  a  des  lésions  de  nécrose  irrémédiable  qui
            Causes                                              imposeront une amputation.
                                                                L’aspect  des  tissus  atteints,  permet  de  déterminer  plusieurs
            Les lésions de gelures peuvent se rencontrer :      stades de gravité croissants stades encore appelés degrés de

              Au  cours  d’activité  en  montagne  :  alpinisme,  motoneige,   la gelure :
              chasse, camping d’hiver                             Gelures du 1er degré : la zone atteinte est insensible, rouge,
              Au cours d’activités récréatives ou d’exploration en extérieur   peu  œdémateuse  mais  sans  cloques  (phlyctènes).  Après
              par temps ou en zone froide : randonnées           réchauffement, la zone se recolore et la victime récupère la
                                                                 perte de sensibilité.
              Chez  les  personnes  sans  domicile  exposées  aux  basses
              températures                                        Gelures  du  2ème  degré  :  la  zone  atteinte  reste  localisée,
                                                                 insensible.  Elle  est  rouge,  œdémateuse,  présente  des
              Suite  à  l’utilisation  intempestive  de  sachets  de  froid  chez   cloques  remplies  d’un  liquide  clair.  Au  réchauffement,  la
              certains athlètes                                  perte de sensibilité persiste et les dernières phalanges des
                                                                 doigts ou des orteils restent bleues ou violacées.
            Mécanisme                                             Gelures  du  3ème  degré  :  la  zone  atteinte  est  insensible,

            Lorsque  la  température  ambiante  devient  proche  de  zéro   d’aspect bleuté ou noirâtre et remontent le plus souvent au-
            (0°C), les vaisseaux à la surface de la peau commencent à se   dessus des dernières phalanges sans atteindre la totalité de
            contracter, c’est la vasoconstriction.               la  main  ou  du  pied.  Après  réchauffement,  il  persiste  une
                                                                 anesthésie et il apparaît des cloques sanglantes (phlyctènes
            Cette  vasoconstriction  permet  normalement  à  l’organisme  de   hématiques). L’irréversibilité de ces lésions imposent le plus
            maintenir  constante  la  température  générale  du  corps  et   souvent une amputation de la zone la plus atteinte.
            d’éviter ainsi une hypothermie.
                                                                  Gelures  du  4ème  degré  :  la  zone  atteinte  est  extensive,
            Cependant, si elle est intense et prolongée, elle entraine une   totalement  insensible,  bleuté  et  englobe  la  main  ou  l’avant
            diminution  du  débit  sanguin  des  extrémités  exposées  et   pied sans œdème. Après réchauffement, il n’apparaît pas de
            entraine une lésion par ischémie de la peau et des tissus sous-  cloques,  les  tissus  restent  froids  et  insensibles  et  certains
            jacent.                                              deviennent nécrotiques. L’amputation est malheureusement
            A ceci s’ajoute la survenue de cristaux intra et extracellulaires,   nécessaire.
            de caillots intravasculaires et d’une réaction inflammatoire au   Le plus souvent, comme pour la brulure, les degrés peuvent
            réchauffement.                                      s’associer  et  l’aspect  final  de  la  gelure  qui  permet
            Les gelures sont plus fréquentes s’il existe un ou plusieurs des   l’identification  de  son  degré  de  gravité  est  réalisé  en  milieu
            facteurs suivants :                                 hospitalier.
              Personne âgée                                     Signes
              Personne habitant habituellement dans les pays chauds
                                                                Le  bilan  circonstanciel  permet  de  constater  une  exposition
              Maladie, fatigue, prise de médicaments            prolongée au froid.
              Alimentation insuffisante, déshydratation         Le bilan d’urgence vitale recherchera plus
                                                                particulièrement   des   signes   d’une
              Prise d’alcool, tabac, drogues                    hypothermie  ou  d’autres  détresses  vitales
              Humidité                                          qui peuvent être associées.
                                                                                                                                121
                                                     Les images et photos sont présentes pour aider à la compréhension. Elles ne remplacent pas les textes qui constituent la référence.
   116   117   118   119   120   121   122   123   124   125   126